La latence, le plus grand ennemi du Cloud Computing

décembre 18, 2008

image Nous vous avions déjà alerté sur la nécessité de porter une attention soutenue sur la supervision des services. C’était déjà le cas pour les architectures SOA, et ca reste vrai pour les architectures du Cloud Computing.

Salesforce a bien compris cette nécessité et offre depuis longtemps un tableau de bord très percutant sur leur niveau de disponibilité, consultable par tous, et qui fait envie à beaucoup de DSI.

Comme toute PaaS qui se respecte, Google App Engine se devait de présenter un service similaire. C’est chose faite désormais avec Google Status.

Lire le reste de cette entrée »


Sortie de Windows 2003 R2 et SQL Server 2005 sur Amazon EC², SLA et prochaines annonces

octobre 24, 2008

image Déjà annoncé, c’est maintenant réalité.

Amazon EC2 running Microsoft Windows Server® 2003 is a fast and dependable environment for deploying applications using the Microsoft Web Platform, including ASP.NET, ASP.NET AJAX, Silverlight™, and Internet Information Server (IIS). […].

Amazon EC2 also now supports the SQL Server® Express and SQL Server Standard databases.[…]

Ce service s’intègre avec notamment EBS et ElasticIP, mais sur 1 seule Availabity Zone pour l’instant.

Lire le reste de cette entrée »


Windows sur Amazon EC2 !

octobre 1, 2008

Sur le blog d’Amazon Web Services on apprend qu’il va être possible d’utiliser un serveur Windows sur Amazon EC2.

Le produit est actuellement en beta privé et devrait être disponible avant la fin de l’année. Bonne nouvelle pour les architectes et dévellopeurs .NET qui vont pouvoir enfin utiliser leurs compétences dans une logique de cloud computing :

You will be able to use Amazon EC2 to host highly scalable ASP.NET sites, high performance computing (HPC) clusters, media transcoders, SQL Server, and more. You can run Visual Studio (or another development environment) on your desktop and run the finished code in the Amazon cloud.

Christian Fauré

La grande question est: quel modèle économique pour les licenses windows ?? 0,05 livres de l’heure (0,06 euros) comme chez Flexiscale ? Ou faudra t-il une licence compléte comme pour oracle ? Ce détail économique peut sérieusement limiter l’aspect « elastic » de l’offre. Au moins ce sera du « on demand », pas besoin de contacter un commercial pour utiliser l’offre.

Aurélien Pelletier