Bob et Gavin sont dans un bateau

mai 8, 2009

…et qui va tomber à l’eau ?

Gavin et Red Hat étaient solidement arnachés grâce à SEAM 3 / Web Beans / JSR 299, laquelle est propulsée par JEE6 / JSR 316.

Le requin Rod et SpringSource, tournant autour du bateau de JEE 6, ne l’entendait pas de cette oreille. Et fin février le pied de Gavin a glissé du bateau JEE 6 (spécification générale et celle du profil web). Il vacille, et le statut de l’inclusion de la JSR 299 dans JEE 6 est devenu indécis.

Note – The expert group would like to solicit feedback from the community on whether to include Web Beans (JSR-299) 1.0 in the full Java EE Platform (see Section 6.30 of the Platform specification) and/or in the Web Profile. 

Note – The expert group hasn’t yet made a decision regarding the inclusion of the Web Beans 1.0 technology in the platform. The present section was added to solicit feedback from the community during public review.

Web Beans revendiquait depuis son origine (3 ans!) un héritage spirituel de Guice, mais Bob et Google étaient absents de la JSR 299. Google est bien présent en embuscade dans la JSR 316, malgré un dédain maintes fois affirmé pour JEE.

Et voila que depuis le 05 Mai, Rod et Bob proposent une nouvelle spécification “Annotations for Dependency Injection” ! Elle est très proche d’une petite sous-partie de la JSR 299, donc plus facile et rapide pour s’entendre sur ce standard. Et Bob pense qu’il est possible de monter un Groupe d’Experts et d’obtenir une validation finale de cette JSR en 5 mois (du jamais vu), juste à temps pour le round final de validation de JEE 6 en septembre. Gavin et Bob sont des potes (puisqu’on vous le dit) mais le débat fait rage depuis lors dans un fil de discussion technique des plus animés.

IBM, présent dans la JSR 299, mais aussi dans la 316, et Oracle/Sun, qui dirige la 316, vont devoir se positionner très vite.

Derrière ce débat d’apparence purement technique, c’est bien davantage le débat de la force des standards concernant Java pour l’entreprise, et l’enjeu de leur contrôle pour des acteurs historiques (Red Hat ou IBM avec un modèle JEE) ou de nouveaux entrants dans le monde de l’entreprise (Google avec un modèle JEGE à base de Guice 2 et Google App Engine, SpringSource avec Spring DM Server et leurs framework). Ce que l’on pourrait résumer en une phrase : assurer la portabilité des applications, c’est d’abord assurer leur passage vers le Cloud.

Publicités

JEGE (Java Enterprise Google Edition)

avril 8, 2009

Google donne un grand coup de pied dans la fourmilière du groupe d’experts JEE et dans l’univers du développement des applications d’entreprise.

Désormais avec la sortie officielle de Java for Google App Engine, il faudra aussi compter dans le paysage le modèle d’applications JEGE (Java Entreprise Google Edition), qui utilise les “standards where relevant”.

Cette stack nous offre déjà dans le package :

bien sur toujours avec un passage instantané entre le développement et la mise en prod !

Nos précédents essais avec GAE/Python nous ont montré que les problèmes de performances n’étaient pas toujours magiquement gommés, un apprentissage du bon découpage de l’application restait nécessaire. Il nous tarde de voir ce que ca donne avec des API bien mieux connues !

Les Quotas d’utilisation sont décrits ici. Vous trouverez aussi sur cette page les limitations imposées au runtime JRE.

L’estampille “certifié JEE” prend un coup dans l’aile. La valeur de Sun aussi du coup. Dommage que ses actionnaires n’aient pas accepté l’offre d’IBM à 7.4 b$, il se pourrait que la prochaine offre soit moins intéressante.


La latence, le plus grand ennemi du Cloud Computing

décembre 18, 2008

image Nous vous avions déjà alerté sur la nécessité de porter une attention soutenue sur la supervision des services. C’était déjà le cas pour les architectures SOA, et ca reste vrai pour les architectures du Cloud Computing.

Salesforce a bien compris cette nécessité et offre depuis longtemps un tableau de bord très percutant sur leur niveau de disponibilité, consultable par tous, et qui fait envie à beaucoup de DSI.

Comme toute PaaS qui se respecte, Google App Engine se devait de présenter un service similaire. C’est chose faite désormais avec Google Status.

Lire le reste de cette entrée »


Google App Engine supporte désormais Java

octobre 20, 2008
gae

C’est officiel. Merci à Didier pour l’info. Google répond bien aux demandes des early adopters.

Release prévue le 22 de ce mois semble-t’il.

On avait déjà eu droit il y a 4 jours au support de HTTPS pour les applications GAE, également très demandé.

Mise à jour le 29/10 : pas de release publiée jusqu’à présent. On ronge notre frein…


PaaS moi ton idée

septembre 25, 2008
Technorati Tags: ,

Google vient de publier l’application Moderator réalisée sur Google App Engine. Il s’agit d’une très simple application où l’on peut proposer et voter pour la question la plus pertinente sur un sujet donné (ici au sujet de notre Président par exemple).

Très participative, cette application a vocation a être utilisée par le plus grand nombre, et représente un bel exemple de la mise en application de la stratégie de Google lors de la mise à disposition de GAE : fournir une plate-forme (PaaS) directement à l’image de son infrastructure de production.

Lire le reste de cette entrée »


Le modèle de données de Google App Engine

septembre 22, 2008

GAE a représenté cet été notre premier sujet d’étude des Plates-formes as a Service (PaaS) dont on commence à parler. Evidemment nous nous sommes concentrés sur son utilisation dans un contexte d’application d’entreprise, et pas uniquement dans un contexte d’application relativement isolée telle que pourrait le proposer une start-up (voir à ce propos ce billet).

Le modèle de l’API DataStore est certainement le premier problème auquel les développeurs sur la plate-forme GAE doivent se coltiner.

Voilà quelques ressources pour aider à mieux comprendre le fonctionnement de ce moteur, et vous éviter les time-out récurrents pour cause de sur-utilisation de la CPU :

http://sites.google.com/site/io/under-the-covers-of-the-google-app-engine-datastore
http://sites.google.com/site/io/working-with-google-app-engine-models

http://highscalability.com/how-i-learned-stop-worrying-and-love-using-lot-disk-space-scale

Une autre source de complication provient de l’utilisation des API d’intégration, et en premier lieu sur l’authentification avec un ou plusieurs autres services proposés par Google. Malgré la documentation accessible, la mise en pratique au delà du premier test trivial n’est pas des plus simples, et réaliser un SSO transparent pour l’utilisateur une gageure.

J’en profite pour remercier à Didier Girard, Vincent Bostoen et Bruno Guedes pour le partage de nos retours sur GAE.


Invitation à découvrir les offres pour l’Entreprise de Google

septembre 2, 2008

La région sud-est d’Atos Origin organise une demi-journée de présentation des offres Google pour l’entreprise.

Nos entreprises vont consommer et concevoir de l’IT différemment car l’informatique peut enfin être proposée à coûts réduits, être dimensionnée au plus juste, être prévisible et aisée à maintenir sans coûts propres d’infrastructure, tout en étant accessible de tout point du web.

Au menu :

  • Les offres Search de Google pour l’entreprise
  • Toute la panoplie des offres Google Apps Professional Edition
  • Un premier retour d’expérience sur Google App Engine
  • Une demo de Business Process Management en mode SaaS autour de Google Apps avec les offres de Cordys.

Pour ceux qui lisent ce blog et qui sont basés la où le soleil continue de briller, un petit déjeuner et déjeuner vous seront offert lors de cette matinée (9h30-13h00) du Mardi 9 Septembre sur le site de Sophia Antipolis d’Atos Origin, il vous suffit d’envoyer un message à virginie.lemains(at)atosorigin.com pour faire partie de nos invités.

Je serai de la partie, et espère vous y rencontrer.