L’homme politique : l’acteur oublié par les méthodes Agiles

octobre 21, 2008

imageJean-François Jagodzinski a publié il y a quelque temps un billet sur le  sujet Forfait informatique et pratique agile.

Ce sujet est central pour espérer faire décoller l’utilisation des pratiques des méthodes Agiles dans les entreprises, et ne pas le cantonner au rang d’expérience ponctuelle. L’Agilité étant une caractéristique importante de l’Entreprise 2.0, je vais également traiter ce sujet.

Jean-François s’intéresse au rôle de certains acteurs du projet que sont le commercial et l’acheteur. Il nous dit en conclusion que :

On n’a pas parlé du logiciel jusqu’ici. Fondamentalement il n’est pas essentiel dans ce jeu. […]

Les acteurs intéressés par le logiciel existent mais ils n’ont pas en général la capacité à mettre en avant sa valeur. […]

Les méthodes agiles reposent sur ces acteurs intéressées par la valeur. Scrum donne les moyens aux équipes de la produire rapidement et au métier de piloter sa création.

La contractualisation au forfait classique n’est pas seulement inadaptée aux méthodes agiles, elle ne donne pas la main aux acteurs qui ont un intérêt dans la finalité du projet mais seulement à ceux qui ont un intérêt dans une équation commerciale.

Plusieurs phrases appellent un commentaire.

Lire la suite »